Notice d'utilisation. Revue technique automobile Renault Clio

Revue technique automobile - Renault Clio: Préliminaires

Ce document présente le diagnostic Particularité applicable sur tous les calculateurs : "BOSCH MOTRONIC ME 7.4.6" montés sur CLIO V6 phase II ayant pour motorisation L7X 762.

Pour entreprendre un diagnostic de ce système, il est donc impératif de disposer des éléments suivants :

  •  Cette Note Technique "Diagnostic",
  •  Le schéma électrique de la fonction pour le véhicule considéré,
  •  L'outil de diagnostic CLIP ou NXR, un multimètre et le bornier de contrôle N°1613 Elé.

DEMARCHE GENERALE DE DIAGNOSTIC

  • Mise en oeuvre d'un des outils de diagnostic pour effectuer l'identification du système équipant le véhicule (lecture de la famille calculateur, du N° de programme, du Vdiag,...).

L'identification se fait grâce à la lecture (fenêtre commande) de :

REFERENCE CALCULATEUR NUMERO VDIAG

NUMERO VDIAG NUMERO PROGRAMME (à partir de)

NUMERO PROGRAMME (à partir de)

  • Recherche des documents "Diagnostic" correspondant au système identifié.
  •  Prise en compte des informations fournies dans les chapitres "Préliminaire".

DESCRIPTION DES ETAPES DE DIAGNOSTIC

1 CONTROLE DES DEFAUTS

Cette étape est le point de départ indispensable avant toute intervention sur le véhicule.

Ordre de priorité :

Il faut traiter les défauts électriques avant les défauts OBD (On Board Diagnostic) (DF111, DF112, DF113, DF114, DF185, DF186 raté de combustion des cylindres de 1 à 6 ; DF183, DF184 catalyseurs n°1 et n°2 ; DF202, DF203 alimentation en carburant rangée A et rangée B ; DF204 et DF205 vieillissement sonde amont rangée A et rangée B) ; DF198, DF199 chauffage sonde à oxygène amont 1 et 2.

Il est à noter qu'aucune panne électrique ne doit être présente ou mémorisée avant de traiter les pannes fonctionnelles OBD.

D'autres priorités sont traitées dans le diagnostic du défaut concerné dans la partie "Consignes".

Nota :

Chaque défaut est interprété pour un type de mémorisation particulier (défaut présent, défaut mémorisé, défaut présent et mémorisé). Les contrôles définis pour le traitement de chaque défaut ne sont donc à appliquer sur le véhicule que si le défaut déclaré par l'outil de diagnostic est interprété dans le document pour son type de mémorisation. Le type de mémorisation est à considérer à la mise en oeuvre de l'outil de diagnostic suite à la coupure et à la remise du contact.

Si un défaut est interprété lorsqu'il est déclaré "mémorisé", les conditions d'application du diagnostic figurent dans le cadre "Consignes". Lorsque les conditions ne sont pas satisfaites, s'inspirer du diagnostic pour contrôler le circuit de l'élément incriminé car la panne n'est plus présente sur le véhicule.

Effectuer la même démarche lorsqu'un défaut est déclaré "mémorisé" par l'outil de diagnostic et qu'il n'est interprété dans la documentation que pour un défaut "présent".

2 CONTROLE DE CONFORMITE

Le contrôle de conformité a pour objectif de vérifier les états et paramètres qui n'affichent pas de défaut sur l'outil de diagnostic lorsqu'ils sont hors tolérances. Cette étape permet par conséquent :

  •  De diagnostiquer des pannes sans affichage de défaut qui peuvent correspondre à une plainte client.
  •  De vérifier le bon fonctionnement de l'injection et de s'assurer qu'une panne ne réapparaisse pas après réparation.

Dans ce chapitre, figure donc un diagnostic des états et des paramètres, dans les conditions de leur contrôle. Si un état ne fonctionne pas normalement ou qu'un paramètre est hors tolérance, vous devez consulter la page de diagnostic correspondante.

3 CONTROLE A L'OUTIL DE DIAGNOTIC CORRECT

Si le contrôle à l'outil de diagnostic est correct, mais que la plainte client est toujours présente, il faut traiter le problème par effet client.

Traitement de l'effet client :

Ce chapitre propose des arbres de localisation de pannes, qui donnent une série de causes possibles au problème. Ces axes de recherche ne sont à utiliser que dans les cas suivants :

  •  Aucun défaut n'apparaît à l'outil diagnostic.
  •  Aucune anomalie n'est détectée pendant le contrôle de conformité.
  •  Le véhicule ne fonctionne pas correctement.

PARTICULARITES DU SYSTEME D'INJECTION ME 7.4.6

ATTENTION : Un calculateur est apparié au moteur et au véhicule sur lequel il est monté. Il ne faut donc pas essayer un calculateur sur un autre véhicule et le remettre ensuite sur le véhicule d'origine.

1 BOITIER PAPILLON MOTORISE

1.1 Généralités

Du fait qu'il n'existe, dans le système à papillon motorisé, aucun ajustement entre l'acquisition de la valeur réelle avec les potentiomètres et la position mécanique du papillon, il faut effectuer une adaptation dans le calculateur ME 7.4.6.

Pendant l'adaptation, la butée mécanique inférieure et la position de secours du papillon sont apprises, et il s'effectue un équilibrage de l'amplificateur du potentiomètre. Les valeurs apprises sont mémorisées dans la mémoire du calculateur. La séquence apprentissage des butées + mémorisation des valeurs apprises constitue une initialisation du boîtier papillon motorisé. De plus, un test des ressorts du papillon motorisé est effectué.

Cette initialisation se déroule automatiquement et de façon autonome sous contact et ne s'effectue que sous certaines conditions d'entrée ; elle peut se dérouler plusieurs fois sous contact.

1.2 Procédure à suivre pour l'apprentissage papillon

Cet apprentissage doit être réalisé au moins une fois correctement dans la vie du véhicule, à la première mise sous contact (initialisation originelle) et à chaque changement de calculateur ou de papillon motorisé.

Après échange de boîtier papillon et avant de refaire l'apprentissage, il faut faire un effacement des apprentissages.

  1.  Mettre le contact et attendre au moins 5 secondes sans démarrer le moteur : l'adaptation papillon s'initialise automatiquement.
  2.  Couper le contact.
  3.  Attendre avant de remettre le contact afin de permettre au calculateur de mémoriser les valeurs apprises :
  •  au moins 10 secondes moteur froid (température d'eau inférieure à 85 °C),
  •  au moins 130 secondes moteur chaud (température d'eau supérieure ou égale à 90 °C).
  1.  Mettre le contact, démarrer le moteur et le laisser tourner au ralenti 1 minute afin que le débit de fuite d'air du papillon motorisé soit correctement adapté.

NOTA : Un défaut apparaît et la position de secours est commandée :

  •  Dans le cas où la procédure d'apprentissage automatique (étape 1 ci-dessus) est interrompue avant la fin des 5 secondes, et dans le cas où l'étape 3 n'est pas respectée.

1.3 Apprentissage de la position de secours du papillon motorisé

La position de secours est nécessaire pour le régulateur de position papillon et pour la reconnaissance d'un besoin d'adaptation en cas de changement du papillon motorisé.

Lorsque le contact est enclenché, et tant que le papillon n'est pas encore alimenté, la position de secours est lue sur les deux potentiomètres et un calcul de plausibilité est effectué avec les valeurs archivées dans la mémoire du calculateur. Si les valeurs sont différentes, il s'effectue alors une reconnaissance de besoin d'adaptation et d'un apprentissage de la position de secours.

1.4 Test des ressorts du papillon motorisé (automatiques)

1.4.1 Test des ressorts de rappel

L'ouverture du papillon à partir de la position de secours dans le sens ouvert, puis la coupure de l'étage de puissance papillon motorisé permet de contrôler le retour forcé par les ressorts de rappel. En cas de défaut, la position de secours du papillon est commandée.

Le test ne s'effectue que si toutes les conditions suivantes sont respectées :

  •  pas de coupure irréversible de carburant,
  •  papillon motorisé alimenté,
  •  pas de réaction à un défaut type Sûreté de Fonctionnement,
  •  régulation de position papillon active,
  •  tension batterie suffisante (entre 11 et 15 V),
  •  véhicule à l'arrêt,
  •  régime moteur nul,
  •  température d'eau moteur supérieure à 6 °C,
  •  température d'air supérieure à 6 °C.

1.4.2 Test du ressort en ouverture

En fermant le papillon en partant de la position de secours dans le sens fermeture puis en coupant l'étage de puissance du papillon motorisé, le retour forcé en position de secours du fait de l'ouverture du ressort peut être contrôlé. En cas de défaut, la position de secours est commandée.

Le test ne s'effectue que si toutes les conditions du paragraphe 1.4.1 sont respectées.

 GESTION DE L'ALLUMAGE DES TEMOINS

  •  Le témoin de défaillance injection (témoin orange, gravité 1) indique une défaillance du papillon motorisé ou du capteur de pédale d'accélérateur nécessitant une réparation.
  •  Le témoin de défaillance grave injection (voyant rouge, gravité 2) indique que le système d'injection a détecté un problème grave qui nécessite obligatoirement une réparation. L'allumage de ce témoin est précédé d'un effacement des apprentissages (en effet client cela se traduit par des trous à l'accélération dus à des micro coupures injection signalant le reset imminent du calculateur).
  •  Le témoin de surchauffe température d'eau s'allume au delà de 118 °C.
  •  Le témoin OBD (On Board Diagnostic) (témoin orange représentant un moteur) indique un dépassement du seuil de pollution.

A chaque remise du contact, le témoin OBD est allumé afin de permettre un contrôle visuel. L'extinction de ce témoin intervient 3 secondes après le démarrage du moteur.

En fonctionnement normal, un allumage fixe du témoin indique un dépassement du seuil de pollution dû à un défaut OBD (ratés d'allumage, vieillissement de sondes à oxygène ou d'un défaut sur l'alimentation en carburant) ou à un défaut électrique entraînant un défaut OBD (injecteur, bobine...). Le clignotement de ce témoin signifie un risque de destruction du catalyseur.

3 CONDITIONS DE ROULAGE TEST OBD

Il existe deux façons d'activer les test OBD :

  •  Un roulage de type cycle court effectué sur banc à rouleaux en fin de chaîne de montage (voir le schéma cidessous) nécessitant des conditions strictes de charge, de régime, de couple... Ce test nécessite une commande spécifique de l'outil de contrôle fin de chaîne et ne peut donc pas être lancé par l'outil après vente.

Le schéma de roulage OBD ci-dessous n'est donc présenté qu'à titre indicatif, mais peut donner une indication sur les paliers de vitesse à effectuer.

  • Un roulage client utilisant des plages de charges et de régime moteur fréquemment rencontrés durant la vie du véhicule. Ce roulage sert à faire remonter présent ou pour valider la réparation des défauts : "DF204 et DF205 vieillissement des sondes amont rangée A et rangée B", "DF183 et DF184 catalyseurs N °1 et N °2" et "DF202 et DF203 alimentation en carburant rangée A et rangée B".

    Les six défauts de ratés de combustion (DF111 à 114, DF185 et DF186) sont aussi des défauts OBD mais le test est activé dès le démarrage moteur. Il n'est donc pas nécessaire d'effectuer un roulage pour valider la réparation de ces défauts.

Si les défauts OBD (On Board Diagnostic) cités ci-dessus apparaissent mémorisés à l'outil de diagnostic, il convient d'appliquer la démarche de diagnostic sans essayer de les faire remonter présent puis de valider la réparation par un essai routier.

3.1 Démarche à suivre pour valider la réparation d'un défaut OBD

  • Effectuer un contrôle complet à l'outil diagnostic.
  •  Relever le défaut OBD.
  •  NE SURTOUT PAS EFFACER LE DEFAUT.
  •  Cliquer sur le libellé du défaut afin de faire apparaître les contextes d'environnement associés à l'apparition du défaut, LES NOTER OU FAIRE UNE IMPRESSION D'ECRAN (ils disparaissent si on efface le défaut).
  •  Prendre en compte les spécifications notées dans la partie consignes du défaut concerné (réparation des défauts électriques avant les défauts OBD).
  •  Appliquer la démarche de diagnostic associée au défaut OBD et procéder aux réparations nécessaires.
  •  Effacer les défauts à l'aide de l'outil diagnostic.
  •  Si un échange de pièce a été effectué, s'assurer que les configurations et les apprentissages du calculateur aient été réalisés.
  •  Effectuer un cycle de roulage reproduisant les contextes mémorisés notés précédemment.
  •  NE SURTOUT PAS COUPER LE CONTACT A LA FIN DU ROULAGE (pour permettre la remontée des résultats) et faire un diagnostic à l'aide de l'outil.

LA VALIDATION DE LA REPARATION SERA CONFIRMEE PAR L'ABSENCE DE DEFAUT.

3.2 Indications supplémentaires sur les conditions de roulage du test OBD

Les principales conditions de roulage nécessaire à la validation de la réparation d'un défaut OBD sont les contextes mémorisés associés à l'apparition du défaut (voir chapitre ci-dessus). Néanmoins, le test du catalyseur et des sondes à oxygène nécessitent quelques conditions particulières :

  •  Il faut effectuer un palier à 90 km/h durant minimum 60 secondes avec 25 à 60 % de charge moteur (voir schéma test OBD cycle court).

4 CORRESPONDANCE ENTRE LES APPELATIONS ET LES COULEURS DES CONNECTEURS DU CALCULATEUR

  •  Connecteur 32 voies gris du calculateur : connecteur A.
  • Connecteur 48 voies marron du calculateur : connecteur B.
  •  Connecteur 48 voies noir du calculateur : connecteur C.
    Moteur et périphériques
    INJECTION ESSENCE Motronic ME 7.4.6 N˚ Vdiag 08 ...

    Interprétation des défauts
    DF003 PRESENT Circuit capteur température d'airCO.1 : Circuit ouvert ou court-circuit au +12 V CC.0 : Court-circuit à la masse CONSIGNES Rien à signaler. ...

    D'autres materiaux:

    Conseils : antipollution, économies de carburant
    Votre véhicule respecte les critères de recyclage et de valorisation des véhicules hors d’usage, qui entreront en vigueur en 2015. Certaines pièces de votre véhicule ont donc été conçues en vue de leur recyclage ultérieur. C ...

    Cloison latérale de compartiment moteur
    Le remplacement de cette pièce est une opération complémentaire à la doublure de custode pour une collision latérale. Dans l’opération décrite, ci-après, vous ne trouverez que la description des liaisons spécifiques à la ...

    Mécanisme - Disque
    Embrayage monodisque à sec. Commande hydraulique de la butée d'embrayage. Mécanisme d'embrayage autorégleur. REMPLACEMENT (après démontage de la boîte de vitesses). DEPOSE Fixer le secteur de verrouillage Mot. 1431. Enlever les vi ...

    Categorie

       
    © 2018 : www.cliomanuel.org